Franchise en centre commercial :un pari risqué mais tentant !

Les franchisés veulent tous s’implanter dans un centre commercial pour s’assurer une affluence constante et massive du public, ajouté à cela d’autres atouts comme les facilités de parking ou encore les conditions de sécurité garanties. Toutefois, les emplacements se font de plus en plus rares.

Franchise en centre commercial : une accessibilité compliquée !

franchise-en-centre-commercial-un-pari-risque-mais-tentant-2
L’installation d’une franchise dans un centre commercial n’est pas accessible à tous les porteurs de projets, surtout qu’il fait l’objet de beaucoup de convoitises émanant de divers investisseurs.Pour se frayer une place dans un centre commercial d’une grande agglomération, il faut souvent s’acquitter d’un loyer onéreux, ce qui peut être un frein pour la rentabilité du point de vente.En effet, les gestionnaires des centres commerciaux exigent pour la plupart d’entre eux des garanties financières élevées que seuls les magasins franchisés peuvent assumer, en plus de pouvoir refuser une implantation pour des raisons qui ne répondent pas à leurs critères.Par ailleurs, il n’est pas facile de trouver un emplacement libre dans les centres commerciaux, surtout qu’ils constituent le vivier de la consommation quotidienne et que les consommateurs français sont désormais habitués à faire leurs courses dans les grandes surfaces.En plus du loyer exorbitant, le franchisé doit également payer les coûts liés à l’entretien des parties communes et à la sécurité des locaux en tant que titulaire du bail commercial: un pari risqué mais faisable, surtout pour un locataire faisant partie d’un réseau en franchise.Il convient de souligner aussi que le franchisé doit suivre les règles de fonctionnement et l’amplitude horaire du centre commercial où il installé, ce qui implique une présence assidue et la rémunération des employés en heures supplémentaires dans certains cas.Drainant des foules imposantes de tous âges et de toute catégorie sociale, les centres commerciaux, temples de la consommation des temps modernes, peuvent être avantageux, à condition que les franchisés choisissent savamment leur emplacement pour attirer la clientèle (la proximité près de pôles d'attraction comme la grande surface alimentaire est le plus souvent prisée) !

Franchise en centre commercial : des alternatives en cas d’échec ?

Au cas où les négociations avec les propriétaires n’aboutissent pas, les franchisés peuvent se rabattre sur les centres commerciaux de taille modeste (50 boutiques maximum) où les loyers, droits d'entrée et indemnités sont plus accessibles.De plus, les bailleurs des grands centres commerciaux sont très exigeants sur la capacité financière des franchisés, ce qui explique que la majorité des emplacements soient occupés par de grandes enseignes nationales.Par conséquent, le candidat à la franchise doit d’abord se pencher sur la question de la typologie d’implantation du réseau choisi, avant même de penser à l’activité en elle-même, surtout que cela peut avoir des répercussions sur le niveau d’investissement total à prévoir.Les franchisés peuvent s’installer en centre-ville pour payer des loyers moins chers qu’en centre commercial (de 15 à 20% moins élevés en général), même si le droit au bail est souvent élevé, d’où l’importance de calculer la valeur locative.Rappelons tout de même que les porteurs de projets ne sont pas abandonnés dans la nature, puisqu’ils bénéficient d’une assistance à la recherche et à la négociation de l’emplacement dès qu’ils intègrent un réseau de franchise.Autrement dit, le franchiseur a pour mission d’épauler son franchisé en lui sélectionnant quelques locaux pour le laisser choisir par la suite l’emplacement qui lui convient le mieux, voire même jusqu’à le mettre en contact avec des spécialistes de l’immobilier.Néanmoins, cette assistance n’est pas automatique et peut varier d’une enseigne à une autre, ce qui veut dire que le futur franchisé doit évaluer la demande potentielle en fonction de la population présente dans la zone de chalandise.En guise de conclusion, nous pouvons affirmer qu’installer sa franchise dans un centre commercial est loin d’être un long fleuve tranquille et qu’il convient de bien se renseigner en amont pour éviter de mauvaises surprises.
franchise-en-centre-commercial-un-pari-risque-mais-tentant-3